Connexion
Consulter
Venturi : son histoire
Qui est en ligne
3 utilisateur(s) en ligne (dont 2 sur Articles)

Membre(s): 0
Invité(s): 3

plus...
Venturi Histoire : 2ème période : électrique
Posté par Alexandre le 28/12/2015 19:40:00 (1518 lectures)

2ème partie : électrique

2000 – 2015 : l’autre vie

 

2000 : le transfert à Monaco

Après avoir changé cinq fois de propriétaire, Venturi est de nouveau placé en liquidation judiciaire le 22 janvier. Le 17 mai, le tribunal de commerce de Saint-Nazaire annonce que Monsieur Gildo Pallanca Pastor, un Monégasque passionné d'automobile, qui avait déjà racheté par le passé Bugatti reprend Venturi. Mais suite à cette décision, trois repreneurs potentiels font appel et l'échéance est repoussée au 12 juillet.

Finalement c'est bien le dossier monégasque qui est retenu. Le siège social est transféré à Monaco. Venturi quitte Couëron dès la semaine du 17 juillet. Le stock de pièces détachées représentant une bonne douzaine de semi-remorques est acheminé dans des locaux situés près de Nice et une partie de l'outillage est revendu. Le redémarrage de la production de l'Atlantique 300 initialement prévu est finalement abandonné car son homologation pour le crash test et l'antipollution ne satisfont plus. Les commandes en cours ne seront pas honorées.

Certains châssis seront finalement utilisés pour construire la Venturi Héritage GT3 qui devait en 2006 disputer les épreuves FIA GT3.

À l'automne, le magasin de pièces détachées s'organise à Monaco pour fournir une solution de service après-vente pour les propriétaires. Monsieur Gildo Pallanca-Pastor réintègre dans la structure de la nouvelle société Monsieur Philippe Godard, l'ancien responsable du service après-vente, ainsi que le responsable de l'atelier de sellerie.

Monsieur Lemée remplace Bruno Samin à la présidence du Club Venturi. Bruno Samin aura dirigé le club durant cinq années et fait progresser le nombre d'adhérents de 15 à environ 90.



NONUX / CV

 

2001 : Venturi est officiellement monégasque.

Le 4 juillet Venturi appartient officiellement à Gildo Pallanca Pastor.

En France, le marché de l'occasion se porte plutôt bien pour Venturi car il n'est quasiment plus possible de trouver un coupé 200 et les modèles 260 se négocient autour de 200 000 Fr. Les coupés Venturi commencent désormais à entrer petit à petit sur le marché des voitures de collection.

En course, les 400 Trophy voient leur nombre diminuer dans le championnat FFSA de GT. Leurs performances les distancent des dernières évolutions de la 911 GT3.

 

2002 : nouveaux prototypes de berlinette et de voiture de course

La société DUARTE achève le 25 février le concept-car qui est présenté à la presse avant de l'être au grand public au salon de Genève début mars. Elle tranche radicalement avec les précédentes Venturi : cette auto de moins de 900 kg grâce à un châssis en aluminium est une stricte deux places avec un toit amovible et un petit coffre. Quant au budget, il devrait se situer aux alentours de 35 000 €.

Au salon de Paris, la Venturi Grand-Prix fait son apparition. Il s'agit d'une barquette munie d'un V6 et freiné par des freins en carbone. Le tout forme une sorte de spider Renault trophy en plus sportif et plus abouti. Le but étant de recréer un Venturi Trophy.



Dom-Club / CV

 

2003 : la Fetish

Début janvier La Fetish est présentée au "Michelin Challenge Design" lors du Salon de l'Automobile de Detroit dont le thème cette année est "le design français".

Faute d'accord sur la fourniture de motorisation, le projet "Grand Prix" est stoppé. En juin, Gildo Pastor annonce officiellement que le moteur de la Fetish ne sera pas d'origine française. Sa commercialisation débuterait courant 2004. En juillet Gérard Ducarouge est engagé pour l'ingénierie avec pour but de livrer les premières Venturi pour le printemps 2004. La Fétish devrait faire 300 ch pour un poids de 900 kg et limitée à 250 km/h. Le prix est revu à la hausse entre 50 et 60 000 €.



Dom Club / CV

En octobre Venturi annonce que la Fétish ne sera jamais commercialisée sous cette forme et qu'une nouvelle voiture est en projet. Elle ne sera finalement présentée que pour les 20 ans de la marque en 2004 lors du salon de Paris.

Michel Touba prend la présidence du Club Venturi.

 

2004 : Venturi a 20 ans

Le 11 septembre 2004, Venturi fête ses 20 ans tout au long d'un week-end qui rassemblera environ 50 "MVS - Venturi" de la MVS 200 ch. à la Venturi 400 GT en passant par le Transcup et l'Atlantique 300 : toute la gamme de l'artisan français est représentée.

Cette manifestation se déroule sur différents sites, avec en premier lieu, la visite de l'usine Pescarolo Sport au Mans, puis Cholet, déjeuner place Travot et passage par l'ancienne usine. Enfin, Couëron dernière usine de la firme avant son déménagement à Monaco.



Freddy / CV

20 ans après la présentation par Gérard Godfroy et Claude Poiraud de la première GT « à la française », Venturi écrira à nouveau une page de l'histoire automobile en lançant au salon de Paris 2004 (25 sept 2004 au 10 octobre 2004) la Fétish II en version définitive.



Cocotte / CV

Le projet Fétish II change complètement d'orientation, en s'équipant d'un moteur électrique avec batteries au lithium-ion de dernière génération.

Voilà pour ses 20 ans Venturi, premier constructeur au monde à avoir mis des freins carbone sur une voiture de série, s'apprête à commercialiser sa première voiture électrique sportive.

La Fétish II sera construite d'après le site "VENTURI" à Monaco et distribuée logiquement dans la Principauté, en Europe, au Japon et en Californie au prix de 450 000 € ht soit 538 200 € ttc et à seulement 25 exemplaires.

Voici les caractéristiques de la dernière-née de la marque au Gerfaut :

   - Moteur : Électrique de 180 kW (équivalent à 300 cv avec un moteur thermique) en position centrale arrière

   - Couple : 220 Nm

   - Refroidissement : par air pulsé

   - Transmission : réducteur de vitesse spécifique, prise direct

   - Démultiplication : 9,58:1

   - Carrosserie : Fibre de carbone

   - Châssis : Cellule centrale matériaux composites + nid d'abeille d'aluminium autoclavé

   - Freins : Double disque à l'avant et simple disque à l'arrière Barre anti roulis avant et arrière

   - Suspension indépendante : avant et arrière avec triangles superposés

   - Poids sans batterie : 750 kg

   - Poids total : 1100 kg

   - Vitesse maximum : + 170 km/h

   - 0-100 km/h : 4,5 s

   - Autonomie : de 250 à 350 kms

   - Temps de charge : 16,5 h à 16 ampères et 3,5 h à 80 ampères

   - Longueur : 3.887 m

   - Largeur : 1.884 m

   - Hauteur : 1.20 m

 

Finalement, après avoir changé cinq fois de propriétaire, Venturi a changé d’ère : Gildo Pallanca Pastor réoriente Venturi vers les véhicules électriques. Ainsi, différents démonstrateurs technologiques seront produits jusqu'en 2014.



Venturi.fr

2004 : Fétish

Présentée pour la première fois en 2004 Fétish est la 1ère voiture de sport spécifiquement conçue pour être électrique. Par son caractère résolument sportif, concentré d’innovations technologiques, et son design avant-gardiste, Fétish marque l’avènement d’une nouvelle ère pour le véhicule électrique.



Venturi.fr

 

2006 : Astrolab

Le premier véhicule ne consommant aucune ressource fossile, utilisant au mieux les énergies offertes par la nature.



Venturi.fr

 

2006 : Eclectic

Équipé d’un toit solaire et d’une éolienne personnelle, Eclectic est bien plus qu’un simple véhicule, c’est une centrale de production et de stockage d’énergies renouvelables.



Venturi.fr

 

2008 : Volage

Fruit du rapprochement technologique entre Venturi Automobiles et Michelin, Volage est le 1er véhicule conçu sur la base de la technologie Active Wheel.



Venturi.fr

 

 

2008 : Eclectic 2.0

Présentée au Mondial de l’Automobile à Paris en 2008, Eclectic 2.0 est une version plus compacte et plus légère, adaptée aux usages urbains.

Silhouette compacte, visage souriant et regard vif, elle est née pour la ville.



Venturi.fr

 

2011 : Antartica

Un véhicule à zéro émission capable d’opérer dans des conditions de froid extrême. Son programme de développement, conduit sur 3 ans, constitue le 3ème Venturi Global Challenge.



Venturi.fr

 

2014 : America

Dans sa nouvelle version dévoilée au Mondial de l’Automobile 2014 à Paris, la sportive tout chemin affiche des performances accrues : 407 CV, un 0-100 km/h en 4,5 secondes, une garde au sol rehaussée… America est la promesse d’un pilotage sportif zéro émission, sur route, piste ou sentier, pour un sentiment de liberté inégalé.



Venturi.fr

 

2014 : 30 ans

Pour les 30 ans de la marque, le Club et Communauté Venturi réunissent près de 100 Venturi lors des Classic Days les 3 et 4 mai sur le circuit de Magny cours, ainsi qu’une partie de l’équipe de départ dont les fondateurs Gérard Godfroy et Claude Poiraud.

de gauche à droite : Pierre Biret – Philippe Godard – Jean-Jacques Turquand – Guy Herault – Christophe Bihr – Claude Poiraud – Tony Boulet – Gérard Godfroy

Luc Gauthier remplace Frédéric De Girard (2011-2014) au poste de Président du Club.



photo Julien Bisch

2015 : fin de la deuxième vie de Venturi ?

En début d'année, Extrême Limite rachète le stock des pièces détachées à Venturi qui souhaite se désengager totalement du thermique. C’est ainsi que Gildo Pastor vend tous les prototypes Rallye Raid, Grand Prix, mais aussi le prototype n°2 de la MVS Venturi 200, celle-là même qui venait d’être restaurée pour le Mondial de l’automobile de Paris d’octobre 2014. Gildo Pastor vend également ses propres Venturi : deux Atlantique 300, l’une monoturbo et la deuxième une version atmosphérique de la biturbo.

Juin 2015, suite à ses problèmes familiaux et sa nomination de Consul général de Monaco aux USA, Gildo Pallanca Pastor décide d’arrêter la conception de véhicules électriques pour se concentrer sur les records du monde et la Formule E dans laquelle il s’est investi aux côtés de Leonardo Di Caprio. Il quitte Monaco pour les USA en juin 2015.

Venturi a donc connu une première période thermique (1983-1999) avec la commercialisation de nombreux modèles et une deuxième vie, électrique où des démonstrateurs ont démontré que l’électrique avait de l’avenir.

2015 est une année charnière au regard du retrait total du thermique et partiel de l’électrique de Venturi. La marque tourne le dos à son histoire. Que nous prépare 2016 ?

 

Références bibliographiques :

http://www.clubventuri.fr

http://www.communaute-venturi.fr

https://fr.wikipedia.org/wiki/Venturi_Automobiles

http://www.venturi.fr/corporate/l-histoire-de-venturi

Livre « Venturi » de Pierre Daubrosse aux Éditions ETAI

 

Crédits photo :

http://www.clubventuri.fr

http://www.communaute-venturi.fr (CV)

Chaque photo comporte le nom ou pseudo de l'auteur. CV = Communauté Venturi

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation